Archives de Tag: musculation

Industrie du sport, la machine outil teutonne a de beaux jours devant elle : introduction.

Vous êtes déjà entrés dans une salle de sport ? Je ne parle pas d’un gymnase, mais bien de ces usines à muscles qui font couler de l’encre et de la sueur.

renforcement-musculaire

Moi non, enfin si, maintenant oui, mais pas avant la semaine dernière. Habituellement je suis plutôt de ceux que l’on voit courir entre les putes le matin ou le soir au Bois de Boulogne. C’est comme ça, j’aime qu’il se passe des trucs autour de moi, comme cette fois où une pute était avec un mec en train de… Non, je vous raconterai une prochaine fois. A plusieurs, le Bois de Boulogne c’est aussi un bon coin pour faire un « Quiz Capotes » avec un de vos pote pendant l’effort. S’agit de regarder par terre et de deviner du plus loin possible la marque de l’emballage que l’on voit sur le chemin ou dans les fourrés. Ça occupe et ça permet de travailler son souffle ! Et n’allez pas croire qu’il n’y a que du Durex et du Manix, allez-y, vous verrez.

Assez bavardé, en salle.

Première foulée.
Tiens ça ne sent pas la sueur, enfin ça va jambonjambonjambon… Il y a la queue à l’accueil, ce qu’on dit est donc vrai, ces mecs sont vraiment en train de truster le sport urbain jambonjambonjambon… Comment ça se passe… ? Alors, ah ok, comme le métro  jambonjambonjambon carte, jambonjambonjambon, tourniquet et en avant ! Ok. Bon, soit, j’ai choisi d’être là, allons jusqu’au bout Jambonjambonjambonjambonjambon… C’est le bruit des machines elliptiques et autres tapis qui tournent ça, un appel à la bouffe, la vie est mal faite.

Bon, c’est clean, les encadrants sont coolos. Niveau sape on y est pas du tout mais… jambonjambonjambon personne n’est là pour ça. Casiers en libre service, à ma droite l’espace échauffement/récupération, jambonjam… Un peu plus loin sur la gauche les elliptiques, jambonjambonjambonjambon et juste derrière les tapis de course. TF1 en boucle, il est 20h, jambonjambonjambon.

Vestiaire homme : en plongée.
Aaaah, voilà, là ça sent bien la sueur et le gel douche à pas cher. L’odeur du sport. Un homme me passe à côté, trempé, nu comme un ver, met 1€ dans un distributeur, appuie sur un bouton, repart aussi sec. La douche est à la pièce, ok.

Ici c’est la boite de Pandore à deux pas du bureau, ça vous rappelle à la fois les vestiaires du lycée, une consigne, les douches d’une piscine, un lavomatique, un RER à l’heure de pointe. Ça cristallise dès le premier regard (Jeanne et Serge, coup de foudre) tous vos meilleurs souvenirs. Le moment est intense mais on mettra un point d’honneur à n’en faire qu’un court instant, à chaque fois !
Bon, se changer, trouver un casier. Voilà, hop, en route.

Le coin des taulards

taulardHiiiich hiiiiich hiiiiiiiiiiiiich Sorti de l’antre de Pandore, l’atmosphère change un peu. Je croise un GO, lui demande où se trouve là salle où mon cours de renforcement musculaire m’attend. Serein, je suis en route. Hiiiich hiiiiich hiiiiiiiiiiiiich, calme hiiiiiiiaaaaaach hiiiiiiiich hiiiiiiich. Je lève un peu la tête et continue ma découverte : espace mu-hiiiiich hiiiiaaaaaaaaaaaaaaach. Musculation, on ne se marre plus, les corps sont tendus, les visages crispés, ça sent la fonte, la prot’ et le whisky coca. Portables dans les poches, des groupes d’hommes se crispent sur des machines de torture. La tension est palpable : ici on Soulève. Hiiiich là bas on discute, on sourit à l’arrivée du petit dernier qui tire péniblement sur ses barres. hiiiiaaaaaaaaaaaaaaach On toise seul ou en bande, on s’interpelle, on s’entraide on se jauge, on s’évalue… L’ambiance est à la balade, un peu comme dans ces films/séries où les ritals affrontent les latinos sur de la terre battue ou du bitume vous voyez le truc ? Bon, en vrai on va tous « à la salle » pour faire du renforcement musculaire hein, pendant que d’autres vont compter les capotes dans le Bois de Boulogne.

Chacun son ghetto. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii-chiiiiaaaaaah’

Inscription en poche, il se peut que je revienne assez régulièrement sur le sujet.

Tagué , ,